EVENEMENTS OUVERTS AU PUBLIC

Vernissage de l'Exposition « La puissance du désir » de Lisette Tardy, artiste peintre

le 11 juin 2013 à l’Espace Insolite.

“La puissance du désir” : une création poétique québécoise à quatre voix

(Peinture - sculpture - concert - poésie)

L’implacable nécessité intérieure de Lisette Tardy de devoir se soumettre à l’appel du désir fait partie de l’histoire de l’émancipation des femmes du Québec dans le paysage d’une société en pleine révolution. “La puissance du désir” a toujours guidé cette femme rebelle à travers les méandres d’une quête obstinée et riche en rebondissements. Dans ce sens, sa peinture est en constante transformation. « L’art relève de la dimension sacrée. J’aborde mon travail en tentant d’exprimer l’idée de souffle comme mouvement de l’âme et principe vital, celui qui anime l’esprit et constitue l’essence du geste créateur». Sa peinture représente le discours d’un intime qui, franchissant l’interdit retrouve l’émerveillement de l’ailleurs, de ses ombres et de ses lumières dans la transformation continue de la vie. Lisette Tardy est une poète de la lumière en peinture.

 

Elle a inspiré le scénario de cette création québécoise à quatre voix : Exposition de peintures et de sculptures, et concert de musique classique scandé par la lecture de poésies inédites.

 

Hugues Cloutier, musicien, pianiste de concert, professeur à l’Académie de Musique de Val d’Or au Québec, a sélectionné dix pièces musicales pour faire écho aux étapes du parcours de Lisette Tardy. Celle-ci s’est ensuite inspirée de la musique proposée pour produire dix grandes toiles. Ses peintures aux couleurs chatoyantes ou aux ombres profondes évoquent le rêve, l’émerveillement, la révolte, le cataclysme de la rupture, l’amour, le conflit. A partir de ces thèmes, Danielle Fournier, écrivaine, poète et directrice littéraire à la revue québécoise L’Hexagone à Montréal, a réalisé une série de poèmes dont la lecture viendra scander le concert. Les thèmes existentiels des sculptures de Julien Signolet, inspirés par le Yi King souligneront la dimension universelle de la quête et viendront compléter ce mariage des sensibilités.

Lisette Tardy est une artiste peintre formée à l’Ecole des Beaux-Arts de Montréal et diplômée en psychologie de l’Université de Californie, Sonoma. Elle peint tout en enseignant dans diverses universités du Québec et accompagne les personnes pour leur individuation. Chercheur, elle conduit des études sur les conditions de l’exercice de la liberté, en France et en Roumanie. Elle enseigne dans diverses Universités Françaises. La source vive du désir a guidé sa route à travers les interdits et les méandres de la quête. Issue d’un pays qui a traversé des transformations extraordinaires dans les années 70, sa trajectoire s’inscrit dans la lignée des artistes rebelles du Québec et de leur engagement dans l’accueil de la nécessité intérieure, “celle qui a propulsé nos rêves vers une aventure singulière enracinée dans la vigueur même du pays”.

VERNISSAGE :

Le 11 juin 2014 à L’Espace Insolite de 17h à 23h

Concert et lecture de poésie : à 20h

 

PORTES OUVERTES POUR REVOIR L’EXPOSITION Le samedi et dimanche 14 et 15 juin 2014,

à l’atelier de Lisette Tardy à partir de 14h

 

ENTREE LIBRE

 

 

L’ ATELIER DE LISETTE TARDY :

2 bis, rue des Arquebusiers, 75003 Paris métro Chemin Vert ou Saint Sébastien-Froissart, ligne 8

 

IMG_0259.JPG
IMG_0259.JPG

DSD_7847.jpg
DSD_7847.jpg

DSD_7872.jpg
DSD_7872.jpg

IMG_0259.JPG
IMG_0259.JPG

1/27

----------------------------------------------------------------

Exposition « Les Recréatures » de Mukuna Kashala, plasticien et conteur

du 8 au 12 décembre 2013 à l’Espace Insolite.

« Les Recréatures » : un voyage initiatique à ne pas manquer !

 

Mukuna Kashala se considère comme un « métis culturel » et de même qu’il intègre les traditions occidentales dans ses contes, ses créations plastiques s’imposent d’abord comme une rencontre entre les cultures africaine et occidentale. Elles sont faites d’enchevêtrements de matériaux naturels et de matériaux produits.

 

Profondément lié à la tradition animiste où chaque chose a son âme propre, il crée en réaction contre le gâchis de la consommation à outrance et donne une seconde chance aux objets: « A quoi sert l’art, si ce n’est à redonner la vie. Ce sont les objets qui me dictent leur vie, ce sont eux les artistes, je ne suis qu’un exécutant, je les regarde et ils me disent : «Va dans ce sens là, tu peux faire de moi un oiseau. Je ne pars pas d’un projet. J’ai parfois l’impression que c’est l’objet qui m’appelle.  Je le ramasse, je vais me coucher et l’objet m’appelle dans la nuit et me dicte sa volonté. Chaque objet possède une énergie qui résulte d’un dialogue de l’artiste avec la matière qu’il écoute et cherche à dompter ».

« Lorsque j’ai découvert Mukuna Kashala, j’ai été immédiatement et profondément touchée par la magie qui émane de son œuvre. Il représente pour moi ce que j’ai toujours cherché, souvent en vain, chez les artistes africains : des objets originaux et contemporains intimement liés à l’enseignement initiatique de l’Afrique sans pour autant tomber dans le plagiat de la statuaire traditionnelle. Chaque objet est habité et raconte une histoire…que Mukuna vous conte, souvent avec une pointe d’humour. L’animisme revisité avec simplicité et brio sans oublier la dimension sociale et politique. » 

Florence Souchet, l’Espace Insolite

Mukuna Kashala est un artiste plasticien et conteur formé à L’institut National des Arts de Kinshasa (Congo RDC), où il enseigne le théâtre et devient responsable artistique de la troupe. Il met en scène de nombreux spectacles dans lesquels le théâtre, la danse et la musique forment un tout. La dimension artistique africaine est spontanément multiforme, et la création, la mise en espace des masques, costumes et décors l’amènent à travailler également les arts plastiques «puisqu’un artiste devait savoir tout faire ». C’est ainsi que Mukuna, d’auteur, conteur, comédien et metteur en scène, est devenu également plasticien. Il vit en France depuis 1984. 

VERNISSAGE ET SEANCE DE CONTES :

Vernissage : le 8 décembre de 16h à 22h

Séance de contes : le 8 décembre de 18h à 19h

 

TARIFS ET HORAIRES :

Entrée : gratuite

Ouverture du lundi au jeudi soir : 12h-19h30

 

 

Crédit vidéo : Victor Peressetchensky